home.jpg

Fondation de l'Association suisse pour la pédagogie du traumatisme

Par Irène Koche et Lucas Maissen

Depuis l'avènement de la pédagogie du traumatisme en Suisse, entre autres grâce à l'essai pilote lancé par l'Office fédéral de la justice sur la pédagogie du traumatisme, des professionnels s'engagent au sein de nombreuses institutions et organisations pour la mise en pratique de cette approche. Le 15 juin 2018, un collectif de 51 personnes a fondé l'Association suisse pour la pédagogie du traumatisme (Schweizer Fachverband Traumapädagogik), posant ainsi une base importante au renforcement de cette approche en Suisse.

Contexte – Pédagogie du traumatisme

Divers projets de recherche montrent que bon nombre d'enfants et d'adolescents vivant dans des institutions d'éducation et de formation présentent de considérables facteurs de stress psychosocial ou ont vécu des événements traumatisants. Par la suite, ils ont développé des stratégies qui leur sont essentielles pour les aider à surmonter ces situations. Dans d'autres cas de figure cependant, ces stratégies particulières d'adaptation et de régulation sont souvent peu utiles, pouvant même engendrer un surcroît de stress chez les enfants et adolescents. Pour leur entourage social – aussi bien pour les personnes de référence et le personnel spécialisé que pour d'autres enfants ou adolescents –, ces situations représentent souvent, elles aussi, un défi de taille. Ces filles et ces garçons ont un besoin particulier de mesures de soutien et d'encouragement, tout en posant des exigences spéciales à l'égard de l'offre relationnelle des professionnels. Le but prioritaire poursuivi par la pédagogie du traumatisme réside par conséquent dans la recherche d'un «lieu sûr», une condition essentielle et indispensable au processus qui consiste à surmonter les difficultés; cela permet dans un premier temps d'offrir une sécurité extérieure aux enfants et aux adolescents et de les accompagner progressivement dans l'élaboration d'une sécurité intérieure. L'attitude fondamentale en pédagogie du traumatisme, axée sur la reconnaissance du juste motif qui engendre les comportements particuliers des enfants et adolescents concernés, constitue un mode d'approche central. Une offre relationnelle fiable et compréhensive forme la base d'une réorientation positive et permet de corriger les expériences de lien antérieures.

Objectifs et tâches de l'association

L'association se donne pour mission de promouvoir et de développer la pédagogie du traumatisme dans les établissements d'éducation et de formation, dans le domaine de la psychologie et de la psychiatrie pour enfants et adolescents ainsi que dans celui de l'aide aux personnes handicapées. Elle axe son travail sur le réseautage interinstitutionnel et interdisciplinaire ainsi que sur l'échange vivant entre les professionnels intéressés, divers groupements spécialisés, réseaux et associations en Suisse et au-delà des frontières. Il s'agit également de poursuivre le développement de standards destinés aux différents terrains d'intervention, de promouvoir les formations et d'organiser des événements.

Étapes suivantes

Durant les mois à venir, le comité nouvellement élu se concentrera sur l'élaboration d'une structure d'association qui soit fonctionnelle. Une page d'accueil est en cours de construction. Lors de la séance de fondation, des groupes de travail ont d'ores et déjà été constitués sur les quatre thèmes suivants: aide résidentielle à l'enfance et à la jeunesse, écoles, psychiatrie et psychothérapie ainsi que prise en charge des personnes en situation de handicap. Les besoins constatés sur le terrain sont recensés et traités au sein des groupes de travail.

» L'Association suisse pour la pédagogie du traumatisme existe grâce à la participation active des membres et spécialistes intéressés et engagés; cela permettra avec le temps, sur la base d'un large soutien, le réseautage et l'ancrage de ce domaine dans les diverses professions et multiples champs d'intervention en Suisse. Désirez-vous participer au développement de la pédagogie du traumatisme en Suisse et devenir membre de cette association spécialisée? Ou souhaitez-vous apporter votre savoir-faire spécialisé et votre expérience en collaborant activement au sein d'un groupe de travail? L'association attend avec plaisir votre prise de contact à l'adresse suivante: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

» Irène Koch est psychologue en chef dans la KJPP Klinik für Kinder und Jugendpsychiatrie und Psychotherapie à Winterthur, et vice-présidente de la nouvelle association

» Lucas Maissen est directeur du foyer Schlupfhuus Zurich et président de l'association pour la pédagogie du traumatisme.