fremdplatzierung.jpg

Comment se portent les enfants et les adolescents en institution ?

Informations sur l’étude ZHAW « Vulnérabilité et bien-être des enfants »

Wie geht es Kindern in der Schweiz

 
Conception de l'étude

Comment se portent les enfants en Suisse ? Que signifie pour eux le bien-être et qu'est-ce qui rend les enfants vulnérables ? Nous nous penchons sur ces questions à la ZHAW dans le cadre d'un projet de recherche. Le projet soutenu par le FNS "Childhood vulnerability and children's understandings of well-being" Etude suisse sur l'enfance pour la recherche internationale 'Children's Understandings of Well-Being - Global and Local Contexts' est en cours depuis janvier 2021 et Integras est notre partenaire de projet. Il est important pour nous de donner la parole aux enfants sur le bien-être, la vulnérabilité et l'insécurité et de comprendre leurs points de vue et leur vécu. C'est pourquoi nous menons des entretiens et des discussions de groupe avec des enfants et des jeunes âgés de 8 à 14 ans dans toute la Suisse. Nous nous concentrons sur les enfants qui utilisent les offres ouvertes de l'aide à l'enfance et à la jeunesse ou qui grandissent dans des institutions résidentielles. Jusqu'à présent, en collaboration avec notre partenaire de coopération de l'Université de Genève, nous avons mené 53 entretiens, dont 30 dans des foyers, et quatre discussions de groupe dans des foyers.

Premières constatations

Les premiers thèmes qui sont apparus dans nos interviews sont par exemple des aperçus du processus de placement extra-familial. Il en ressort entre autres que Comment les enfants vivent et ressentent les différents acteurs, comme les curateurs, mais aussi l'APEA, comment ils ont vécu leurs premiers jours dans le foyer et comment ils s'y sentent. Les interviews montrent en outre différents aspects du quotidien des enfants dans les foyers. Ainsi, de nombreux récits mentionnent les chambres comme lieu de retraite. Il apparaît également que les enfants subissent des brimades et des agressions de la part d'autres enfants dans le foyer et comment ils y font face de manière différente. Certaines interviews ont également mis en évidence la manière dont les enfants et les adolescents, malgré un placement extrafamilial, continuent d'être exposés aux situations difficiles et imprévisibles pour eux dans leur famille d'origine. Cette exposition sociale, le fait de dépendre les uns des autres, est la quintessence de ce que nous entendons par vulnérabilité. Dans notre étude qualitative et empirique, nous essayons de reconstituer les champs potentiels de cette vulnérabilité. Certes, tous les êtres humains sont vulnérables, mais cette vulnérabilité est inégalement répartie. On constate une répartition inégale de la précarité des personnes. Nous nous intéressons également à la manière dont les enfants et les jeunes thématisent, vivent et racontent leur vulnérabilité. Nous nous intéressons également à la signification du bien-être pour les enfants et les jeunes, à la manière dont ils vivent le bien-être, à l'endroit où ils se sentent bien et à ce dont ils ont besoin pour être bien. Dans nos analyses, nous nous concentrons donc sur le point de vue des enfants sur le bien-être et sur leur compréhension de ce dont chaque enfant a besoin pour être bien. Notre troisième intérêt principal est d'analyser le vécu de la sécurité et de l'insécurité des enfants et des jeunes dans le foyer mais aussi en dehors de l'institution.

Perspectives

Actuellement, nous sommes en train de mettre en place des accès au terrain au Tessin afin d'y interviewer également des enfants et des adolescents en milieu résidentiel et de compléter ainsi les interviews italiennes déjà réalisées en milieu ouvert. L'objectif est de mettre en relation les points de vue des enfants et des jeunes de Suisse romande, du Tessin et de Suisse alémanique. Le projet de recherche durera jusqu'à fin 2024.

Vous trouverez plus d'informations (en allemand et en anglais) ici

 
 

portrait pomey marion

Dr. Marion Pomey,
professeure et directrice de projet
 

portrait pohl carina

Carina Pohl,
assistante de recherche / doctorante