fremdplatzierung.jpg

KESCHA – nouveau centre d'écoute et d'assistance

Avec le centre KESCHA, la Suisse dispose désormais d'un nouveau point d'accueil destiné aux personnes en situation de conflit avec l'APEA, les curateurs ou le tribunal en raison d'une mesure de protection ordonnée. Integras soutient le nouveau centre d'écoute et d'assistance de l'enfant et de l'adulte KESCHA et dispose d'une représentation au sein de son conseil consultatif.

En cas de conflit avec l'APEA, les enfants et adolescents ont besoin que les adultes impliqués communiquent bien entre eux. Le KESCHA propose une aide pratique et rapide pour éviter tout risque d'escalade et pour rétablir le dialogue avec les autorités. Le centre d'écoute contribue ainsi à améliorer la protection de l'enfant.

Connaissances intégrées dans le travail des APEA

Le centre d'écoute KESCHA est accompagné scientifiquement par l'Institut de la Famille de l'Université de Fribourg. Le but est de pouvoir intégrer dans le travail des autorités compétentes les connaissances acquises lors des conseils prodigués par le centre. Il est en outre prévu d'organiser, deux fois par année, des échanges avec la COPMA (Conférence des cantons en matière de protection des mineurs et des adultes) afin de discuter d'améliorations possibles et de les mettre en route.

Les enfants ont eux aussi besoin d'un point d'accueil

Integras estime toutefois qu'il reste une lacune importante à combler: la Suisse ne dispose en effet toujours pas d'un point d'accueil directement accessible aux enfants. Le centre KESCHA s'adresse aux personnes adultes; or tous les enfants et adolescents, notamment ceux en placement extrafamilial qui, en vertu de la Convention de l'ONU relative aux droits de l'enfant, bénéficient de la protection particulière de l'État (et dont les intérêts sont défendus par Integras), devraient pouvoir s'adresser à un «centre d'écoute et de médiation» indépendant et neutre qui soit capable de les informer et de les conseiller non seulement en rapport avec des mesures de protection de l'enfant, mais aussi concernant toute question de droit.

Dans cette perspective, Integras s'engage, au sein d'une alliance avec l'association Kinderanwaltschaft Schweiz et d'autres organisations, en faveur d'un centre de médiation pour les droits de l'enfant. Il est nécessaire que les enfants disposent eux aussi d'un point d'accueil qui leur soit directement accessible, de sorte à pouvoir recevoir les informations dont ils ont besoin dans toutes les procédures les concernant et trouver une écoute adaptée à leur âge.

» Le centre KESCHA a été créé sur l'initiative de la Fondation Guido Fluri, en collaboration avec Integras (Association professionnelle pour l'éducation sociale et la pédagogie spécialisée), l'association Kinderanwaltschaft Schweiz, l'association Protection de l'enfance Suisse, PACH enfants placés ou adoptifs Suisse ainsi qu'avec la COPMA (Conférence en matière de protection des mineurs et des adultes). Informations complémentaires sous www.kescha.ch