kinderrechte.jpg

Projet de recherche et de développement participatif, FHNW

« Care Leaver erforschen Leaving Care » – Qu’y a-t-il après le foyer ou la famille d’accueil

careleaver nach de heim

 
Quels sont les besoins des jeunes gens qui quittent une institution éducative stationnaire ou une famille d’accueil pour une transition réussie vers une vie autonome ? Dans le cadre du projet de recherche « Care Leaver erforschen Leaving Care », la Haute école de travail social FHNW, en collaboration avec des jeunes adultes, a cherché à répondre à cette question. Pendant une période de trois ans, quinze Care Leavers ont étudié leur situation de vie en collaboration avec des travailleuses et travailleurs sociaux et des spécialistes.

Le projet a pu être réalisé grâce au soutien financier de la Fondation Mercator Suisse.

Les résultats du projet sont aujourd’hui disponibles. En plus du rapport de recherche, une brochure d’information (en allemand) a été élaborée en coopération avec le réseau Care Leaver Netzwerk Basel

Fin précoce et parcours d‘obstacles

La transition vers l’âge adulte est décrite par les Care Leavers comme un parcours semé d’embûches. En dépit de la grande hétérogénéité des situations de vie, le projet aboutit notamment à la conclusion majeure que les processus de Leaving Care sont étroitement liés aux expériences d’entrée et à la manière dont est vécue l’aide éducative. Les résultats permettent de formuler les recommandations suivantes pour la préparation à la transition :

  • Penser ensemble les processus de Leaving Care et les expériences en foyer
  • Permettre la participation dans l’ensemble du processus d‘aide
  • Préparer à une gestion de l‘incertitude
  • Renforcer le travail familial dans le cadre des aides complémentaires à l‘éducation

L’argent toujours …

Les Care Leavers décrivent le financement de leur propre vie comme étant le défi majeur qu’ils rencontrent. Y sont associées également des questions d’assurances, d’impôts et de gestion des exigences administratives des assurances sociales. La recherche d’un logement adapté et abordable représente un défi supplémentaire. La transition vers la formation professionnelle et le travail n’est généralement pas simple pour les jeunes adultes. Les Care Leavers n’ont bien souvent pas de réel soutien des personnes de leur entourage dans le cadre de ce processus. Enfin, le passage à la parentalité ou les coups du destin font également partie des défis majeurs auxquels les Care Leavers doivent faire face.

Comment les Care Leavers voient-ils la transition ?

La plupart des Care Leavers souhaiteraient fondamentalement avoir davantage de soutien après la fin de l’aide à la jeunesse. Les principaux messages, de leur point de vue, sont les suivants : Il est « difficile de préparer à cela, il est plus judicieux qu’il y ait un suivi ». Le soutien devrait de plus s’orienter sur le cas particulier et être accessible au moment voulu. La relation de confiance avec les travailleuses et travailleurs sociaux, et l’attitude de ces derniers/dernières sont en même temps importantes : « Tu veux être aidé, et non pas qu’on te fasse la leçon ».

Rapport de recherche Care Leavers (en allemand uniquement)

Brochure d’information pour les Care Leavers, Région de Bâle (en allemand uniquement)

Équipe de recherche

Sarina Ahmed, Angela Rein, Dorothee Schaffner (Haute école de travail social FHNW)